Messages mystiques

Omnibus Deus est !

Un homme providentiel s’approcha de moi, et en voulant se montrer rassurant, il me répétait inlassablement la même phrase : « Omneus (?) Deus est ! »


Inspiration du Jeudi 24 mars 2022 + quelques explications

( * , phrases bibliques et notes)

Pendant un cauchemar il y a deux-trois nuits, alors que j’étais agressée par des êtres immondes, un homme providentiel s’approcha de moi, et en voulant se montrer rassurant, il me répétait inlassablement la même phrase : « Omneus (?) Deus est ! »

Cette phrase submergeait tel un écho bienfaisant l’ambiance agressive dans laquelle je me débattais et que rien ne semblait pouvoir empêcher. (Dans le songe) Elle adoucissait mes émotions de peur et d’angoisse, tentaient d’étouffer mes souffrances et outrepassait toutes haines déployées à mon égard.

Au réveil cette phrase trottinait encore dans ma tête. Je l’ai écrite dans mon journal pour me la rappeler plus tard. Je ne connais pas le latin, je ne l’ai jamais entendue !


Omneus (?) Deus est !

→ « Deus est », était facile à comprendre. Mais ces affirmations qui surgissent parfois dans mon esprit s’accompagnent toujours d’une émotion, d’un message non-verbal qui transpire, transcende tout mon être. C’est que j’appelle la prise en compte. Je saisis alors le sens dans sa globalité, dans toute ma personne (émotions et sensations physiques) ; la phrase aménage une aura autour de moi avant qu’elle commence à me révéler ses secrets.


Omneus (?) Deus est !

→ « Deus », est en deuxième plan.  « Omneus », est énoncé en premier.  Que signifie Omneus. Je fais mes recherches dans divers dictionnaire latin-français.  S’agit-il du datif, de l’attribut du sujet Omnibus ? Déjà dans le rêve je pressentais une totalité qui s’étendait sur un infini de créations, de temps et d’espace.

En tout est Dieu – du latin omnis : tout, chacun/ tout en entier. Ce n’est pas la première fois que cette Totalité se manifeste dans sa grandeur, à la pauvre de moi, par cette sensation d’absolu indéfinissable, inconcevable pour un esprit humain. Partout Dieu existe.

Cette Totalité, cet absolu écrase, pèse sur nos épaules. C’est le poids de notre responsabilité envers Dieu : Le Créateur.  Cet absolu fait peur quand on en prend conscience. La crainte de Dieu, cette vertu * nécessaire pour mériter le Ciel, est-ce cela ?

*« Principe de la sagesse : la crainte de Yahvé! la science des saints, voilà l’intelligence ».            Proverbe 9 – verset 10

😉 Pères d’Église renseignez-moi, informez-nous !

> Le savez-vous ? l’absolu de Dieu écrase tout !

  • Nos craintes
  • Nos désirs futiles
  • Nos prétentions
  • Notre imagination
  • Nos incertitudes
  • Nos maladies
  • Nos joies
  • Nos découragements
  • Nos moments de gloire, …,
  • ainsi que tous les aléas heureux ou malheureux de nos vies personnelles comme tous les remous de nos sociétés humaines.
L’absolu de Dieu, sa puissance qui nous dépasse, c’est son Amour parfait qui EST vie, et qui surpasse tout.


Omnibus Deus est !

J’ai peur, je suis égarée, je crois devenir folle, je crains de ne pas arriver à tenir ma journée, à avoir un comportement anormal ? Je suis terrorisée par les mauvaises nouvelles qui pleuvent sur nous semblables à une pluie ininterrompue … et qui présagent des ouragans à venir ?


Omnibus Deus est !

Mais tout ceci n’est que jeu dans un échiquier plus grand ou DEUS est gagnant. Il a déjà gagné car il est là !présent dans l’air que l’on respire, comme il coule dans nos veines. Il habite notre peau, surgit à chaque instant dans notre vie pour se proposer à résoudre nos ennuis.

Il est dans les guerres, la maladie. Il ne les a pas choisis ces désastres puisqu’ils sont le résultat des mauvais choix de l’homme. Une conséquence de nos fautes non repenties.

Mais Il est là, Présent, partout absolument partout. Tout être, EST, par essence, créé par Dieu… qui l’habite … jusqu’à sa mort terrestre. Même si le fils renie son Père, il est toujours fils du Père. Et en Bon Père, Dieu aime même l’égaré.  L’ Amour coule dans les veines des mauvais êtres, mais ces derniers le refusent et font tout pour l’offenser et l’éloigner de leur cœur. Certains même blessent Dieu exprès, pour le chasser de leur sang, de leur âme. Ils recherchent leur indépendance envers Dieu. Ils désirent reconquérir la liberté d’agir à leur guise en refusant de tenir compte de ce qu’ils sont par nature et en niant leur devoir envers leur Père Éternel**.

Mais l’Amour demeure en eux ! Il se blottit dans un coin de leur vie. Il reste et il attend que la mauvaise personne saisisse une bonne occasion pour se repentir afin qu’elle revienne à sa pureté du berceau. À cette fin l’Amour fournit des occasions pour que le déclic purificateur opère. Il en résulte alors une pureté plus réfléchie, plus contrôlée, que son expérience a bâtie sciemment. Voulue et recherchée cette pureté est choyée et même respectée, …, désirée et même jalousement protégée. (Observons les conversions de Saint Paul, Saint François d’Assise, …)


**  Note : Quand un vice désire s’enraciner au début tout le monde a honte, et cette honte oriente nos choix, guide nos actes. Mais si, par exemple, le buveur refuse d’écouter la voix de la sagesse que lui inspire la prudence envers sa consommation d’alcool, l’envie submerge vite la raison et l’habitude du débordement s’installe dans ses habitudes écrasant tout complexe et retenue. C’est ainsi que l’on devient ivrogne, glouton, criminel, débauché, corrompu, cynique, menteur, obscène, cruel, injuste, colérique etc   … : en s’entrainant à résister au bon sens et aux remords, en imposant violemment chaque jour un peu plus de cruauté à sa nature aimante et en tourmentant sans complexe l’Amour qui séjourne en nous. Et comme on ne se joue pas impunément de Dieu, le pécheur non repenti de son vivant se précipite  de lui-même dans ce lieu de confusion extrême où résident le tourment éternel , ses instigateurs ainsi que tous ses semblables dévoyés. Cet endroit où personne n’a envie d’attérir s’appelle l’Enfer.


Omnibus Deus est !

→ Dieu est entre le Tout et la vie.  Il est le lien qui les unit, qui les soude, qui les fait être. Il est le nucleus d’où tout part et d’où tout revient : ce Nombre qui englobe tous les chiffres et qui n’en est pas un, puisqu’il les porte tous. Il est Le Nombre.


Omnibus Deus est !

Et je sens qu’il m’habite, ce Tout, que je cherche de toutes mes forces, pour lui plaire et bien le servir. Pour lui convenir et m’adapter à ses besoins. Les guerres ? La haine ? Les manigances perverses de toutes sortes ?  Ma vulnérabilité ? L’ avenir incertain ? Mais quelles sont leur valeur dans ce Tout qui Est ?


Omnibus Deus est !

Rien ne respire ni ne transpire sans Lui. Or nous sommes enrôlés dans une vaste farce qui n’a aucun sens et dans cette bouffonnerie rien n’est réel. On regarde le mal du matin au soir, on l’écoute, on en fait une obsession au point qu’il nous aveugle et nous rend sourd à la seule réalité … la réalité étant ce qui existe.


Omnibus Deus est !

Tout, de tout temps et pour l’éternité, EST DIEU. Dieu est dans TOUT. La VIE qui est Amour est dans tout. Lâchons les mauvaises nouvelles, offrons nos souffrances à Dieu, regardons-Le dans cette immensité temporelle et matérielle. Sa puissance EST invincible et tout commence par Lui, tout finit par lui, et tout renaît en Lui  … par amour, pour l’Amour, pour Lui.


Omnibus Deus est !

Quand la pluie tombe, il fait plus frais, on se mouille, on est gêné, nous pouvons même attraper froid, en souffrir puis en mourir. Mais la pluie stoppe un jour et le ciel est toujours là. Qu’il neige, pleuve ou vente, le ciel est toujours là.

La pluie, le froid, le vent, le ciel, les tornades, les éclairs … sont des instruments du ciel. On ne peut se résoudre à ne se fixer que sur eux. Ils sont des secrétions du ciel, pour des raisons que l’on ignore. Il est inutile de se torturer à savoir « Pourquoi pleut-il ? Pourquoi ai-je froid ? Pourquoi il grêle ? Pourquoi suis-je exaspérée de souffrir ? »  Il est inutile de se tourmenter sans cesse sur les aléas et les souffrances occasionnées. Nos yeux ne verraient plus le Ciel. La terre et le ciel. Nos pieds sur la terre, les yeux vers le ciel. Pas sur la pluie, pas sur le froid, etc. …

  • Adorez Dieu
  • Sa vie
  • Son amour, …
  • … et respectez votre vie en Lui

Et supportez tout le reste en tâchant de n’y apporter qu’une importance aléatoire.

Ce qui importe c’est le Ciel, ce vers quoi nous tendons, c’est le Ciel, ce qui nous fait vivre, c’est le Ciel, ce qui nous dirige vraiment, c’est le Ciel. Pas la pluie, l’orage, le vent, les tumulte du temps, … ces derniers nous effleurent et peuvent nous affoler. Nous sommes si fragiles ! Mais si nous fixons notre regard sur l’omniprésence de l’Amour de Dieu sur toute créature, sur tout évènement, espace-temps et physique, notre force devient inexpugnable.

De votre priorité vous tirerez la vie ou attirerez la mort. LA VOLONTÉ d’ouvrir les yeux sur l’Amour qui gère le monde, sur ce Ciel qui au-dessus de nos têtes dirige et organise tout sans que rien ni personne ne puisse l’altérer, c’est la force du juste qu’aucune mauvaise volonté ne peut détruire.

Le corps est vulnérable, les chairs et l’esprit humain sont perméables aux mauvaises influences. Mais l’âme du FORT tire sa puissance du Père Éternel, de Celui qui EST, et rien ni personne ne peut couper les liens Divins qui les unissent si l’homme se donne à son maître aimant.


Omnibus Deus est !

Toutes mes fibres mon Père tendent vers Toi qui EST, vers tes créatures, vers ta logique parfaite, vers tes lois d’amour. Par mon obéissance accepte, ô mon Tout Puissant, que je me dissolve en toi pour mieux te correspondre et te servir. Pour ton bonheur et mon honneur conjugués. Amen !


Omnibus Deus est !

Dieu est tout et partout, infiniment total. Ne regarde que Lui et ta force grandira et dans la mesure de ton abandon tu graviras des montagnes. Le Ciel t’observe à chaque instant et t’attend dans chacune de tes décisions.

Sauve-toi toi-même en Lui. Ainsi soit-il !


. Image libre de droits Pixabay : Geralt


Chers amis lecteurs, je viens de trouver sur le net cet article surprenant.

Apporte-t-il une explication ? Pouvez-vous m’en dire plus ?

Https://fr.glosbe.com>la>fr>omnibus : Quod ad novissima tempora nos proicit, cum Filis omnia Patri tradet, ‘’ut sit Deus omnia in omnibus’’ (1 Cor 15,28) . Cela nous projette à la fin des temps, quand le Fils remettra toutes choses au Père et que « Dieu sera tout en tous »  (1 Co 15,28)


Lire dans la bible de Jérusalem 

  • Note de C. Haguet : La mort n’ EST pas, puisque ce qui est mort n’existe pas, et donc n’a aucune vie – La vie, c’est l’Amour, et la mort, c’est le néant – le vide – le mal. 
  • À ce sujet :  >> Lire article : Par où commencer
  • 1 Co 15 : 24-28 :
1Co 15:24- Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance.
1Co 15:25- Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds.
1Co 15:26- Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ;
1Co 15:27- car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira :  » Tout est soumis désormais « , c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses.
1Co 15:28- Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.
  • Isaïe ; 51 4 : « Écoute-moi bien, mon peuple, ô ma nation, tends l’oreille vers moi. Car une loi va sortir de moi, et je ferai de mon droit la lumière des peuples. Soudain ma justice approche, mon salut paraît, (…) 6-8 :  Levez les yeux vers le ciel, regardez en bas vers la terre ; ou , les cieux se dissiperont comme la fumée, la terre s’usera comme un vêtement et ses habitants mourront comme de la vermine. Mais mon salut sera éternel et ma justice demeurera intacte. Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, peuple qui mets ma loi dans ton coeur. Ne craignez pas les injures des hommes, ne vous laissez pas effrayer par leurs outrages. Car la teigne les rongera comme un vêtement, et les mites les dévoreront comme la laine. Mais ma justice subsistera éternellement et mon salut de génération en génération. »
  • Isaïe 55 ; 6-7 : « Cherchez Yahvé pendant qu’il se laisse trouver, invoquez-le pendant qu’il est proche. Que le méchant abandonne sa voie et l’homme criminel ses pensées, qu’il revienne à Yahvé qui aura pitié de lui, à notre Dieu car il est riche en pardon. () 9 : Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées mes voies au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. »

2 réactions sur “Omnibus Deus est !

  1. Raposo Neto tania dit :

    Votre témoignage est très fort!je suis très touché car mon expérience de vie ressemble beaucoup à la votre!jusqu’à a l’âge se 34 ans j’en ai actuellement 37 c’était la débauche total je cherchais Dieu je ne le trouvais pas j’étais ensorcelé et comme voie desoulagement je consultait les tarotiste,magnétique etc.A l’âge de 35 je découvre que la personne qui veut me détruire est ma propre belle mère que je héberge chez moi et qui était sous mon toit.Grace a DIEU je suis encore en vie alors que j’ai failli mourir à plusieures reprises.je ne croyais pas à autant de méchanceté et surtout je ne m’attendais pas d’où elle venait!Mon chemin a été très dur long épuisant et je suis un vrai miracle.Hereusement que Dieu a mis sur mon chemin des personnes pour m’aider.j’en ai les larmes aux yeux de penser à tout ce que j’ai enduré …j’ai subi un exorcisme qui m’a telment traumatisé que chaque jour je pense à Jésus le combien il m’aime…Sur la vie terrestre j’ai toujours manqué d’amour.Depuis mon exorcisme je m’efforce de être meilleur chaque jour et d’offrir a Jésus mes peines et douleurs a chaque jour difficile.Gloria Jésus j’en suis une de ses miracles je revient de la mort!

    1. Cheminer vers l'essentiel dit :

      Bonjour gentille Tania. (J’assume que ton nom est Tania)

      Merci pour tes confidences. Peut-etre voudrais-tu que nous conversons en privé sur l’adresse email cheminerverslessentiel@mailfence.com
      C’est parfois dur de comprendre que nous ne sommes pas seuls quand la souffrance, elle, est bien palpable ! Personnellement je récite le chapelet tous les matins (5 dizaines auxquelles je rajoute d autres prières) avant de commencer la journée en demandant à la très Sainte Trinité et à la Vierge Marie, de me protéger, en enlevant en moi et autour de moi tout le mal qui m’habite.

      Je leur demande également de bénir les personnes que je vais rencontrer dans la journée ainsi que les évènements prévus.

      Je lutte fermement pour éviter tout mouvement de rancoeur et de tristesse dans mon attitude quotidienne, et fais tout mon possible pour etre la cause de joie et de paix autour de moi.

      Gentille Tania, le mal est un poison, tu peux demander à Jésus de bénir ceux qui t’ont offensés, et d’oter, de couper entre toi et eux (ceux qui t’ont blessée) le lien d’animosité qui vous unis, .. si celui-ci est encore présent.
      Ta liberté et ta nouvelle vie commence par là. Le pardon. Envers ceux qui t’attaquent, mais aussi pour la tendre Tania blessée qui dans sa solitude et sa sensiblité a pleuré, souffert, et qui parfois a mal réagi à l’offense.
      Nous sommes tous à la meme enseigne.
      C’est dans le malheur que notre coeur saignant rencontre plus fort celui de Jésus blessé par nos fautes : l’union avec le Divin ! Il te permet de développer ta relation intime avec Dieu:

      Jacque Philippe dit dans  »Du temps pour Dieu », Edition Béatitudes, page 80 :  » Dieu nous blesse plus efficacement parfois en nous laissant dans nos pauvretés qu’en nous guérissant !
      En effet Dieu cherche moins à nous rendre parfaits qu’à nous lier à lui. Une certaine perfection ( selon l’image que nous en avons souvent …) nous rendrait auto-suffisants et indépendants, par contre etre blessé nous rend pauvres mais nous met en communion avec lui. Et c’est cela qui compte : non pas rejoindre une perfection idéale, mais ne pas pouvoir nous passer de Dieu, etre liés à lui de manière constante, aussi bien par nos pauvretés que par nos vertus. De sorte que sans cesse son amour puisse s’épancher en nous et que nous soyons tout entier à lui, parce que c’est la seule solution ! Et c’est ce lien qui nous sanctifiera, qui nous portera la perfection. « 

      -Liens utiles : https://cheminerverslessentiel.com/plaisir-de-comprendre/le-pardon/« >
      https://cheminerverslessentiel.com/plaisir-de-comprendre/lamour-etouffe-la-hainetemoignage-de-madame-catherine-s-lyon/« >
      – Notre parution : Messages d’espoir – Cheminer vers l’Essentiel – Dieu m’a dit (180 pages couleurs, illustrées, format A4) : https://cheminerverslessentiel.com/product-category/livre/

      L’association est jeune et a besoin de ton soutien : tu peux partager les articles qui te plaisent sur tes réseaux sociaux. Merci.

      A bientot Tania

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *